Stanza 1 Painted Poles, Oil on Canvas, 200 x 145 cm

Comme je descendais des Fleuves impassibles.
Je ne me sentis plus guidé par les haleurs:
Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles.
Les ayant cloués nus aux poteaux de couleurs

Stanza 4: Idiot Eyes, Oil on Canvas, 168x127cm

La tempÍte a béni mes éveils maritimes.
Plus léger qu'un bouchon j'ai dansÈ sur les flots
Qu'on appelle rouleurs éternels de victimes,
Dix nuits, sans regretter l'oeil niais des falots

Stanza 7: Bitter Reds,Oil on Canvas, 127x91 cm

O, teignant tout  coup les bleuités, délires
Et rhythmes lents sous les rutilements du jour,
Plus fortes que l'alcool, plus vastes que nos lyres,
Fermentent les rousseurs améres de l'amour!

Stanza 9: Ancient Tragedy, Oil on Canvas, 145x200cm

J'ai vu le soleil bas, taché d'horreurs mystiques,
Illuminant de longs figements violets,
Pareils à des acteurs de drames trés-antiques
Les flots roulant au loin leurs frissons de volets!

Stanza 13:  Eyes of Panthers (preparatory drawing)

J'ai heurté, savez-vous, d'incroyables Florides
Mêlant aux fleurs des yeux de panthères à peaux D'hommes !
Des arcs-en-ciel tendus comme des brides
Sous l'horizon des mers, à de glauques troupeaux !


Stanza #14 Leviathon (preparatory drawimg)

J'ai vu fermenter les marais énormes, nasses
Où pourrit dans les joncs tout un Léviathan !
Des écroulements d'eaux au milieu des bonaces,
Et les lointains vers les gouffres cataractant !

Stanza 14: Silver Sun (preparatory drawing)

Glaciers, soleils d'argent, flots nacreux, cieux de braises !
Échouages hideux au fond des golfes bruns
Où les serpents géants dévorés des punaises
Choient, des arbres tordus, avec de noirs parfums !


Stanza 20: Black Hippocamps, Oil on Canvas, 152 x 100 cm

Qui courais, taché de lunules électriques,
Planche folle, escorté des hippocampes noirs,
Quand les juillets faisaient crouler à coups de triques
Les cieux ultramarins aux ardents entonnoirs ;


Back to Top